Catégories

manifestants EFF
Actus

Afrique du Sud: Les produits TRESemmé en cause dans une publicité raciste

Une nouvelle polémique concernant la marque TRESemmé et la chaîne de pharmacie Clicks en Afrique du Sud vient d’émerger suite à la publication sur leur site d’une publicité discriminante envers les cheveux de type afro/crépus.

En effet comme on peut le voir sur cette publicité , les cheveux Caucasiens sont appelés « cheveux normaux » et les cheveux crépus « dull and frizzy » (ternes et frisottés) et « dry and damaged » (secs et abîmés).
Sachant que les cheveux Caucasiens peuvent être abîmés, secs, ternes ou frisottés (n’importe quel type de cheveux peut l’être) cette publicité démontre l’ignorance de ceux qui l’ont produite.
De plus, comment peut-on qualifier de cheveux « normaux » des cheveux blonds et lisses alors qu’ils s’agit d’une firme implantée en Afrique?
Le cheveu normal en Afrique est le cheveu crépu.

Suite à la diffusion de cette publicité, des excuses ont été postées par TRESemmé et Unilever et les images ont été retirées. Cela n’était pas suffisant pour les militants du parti des Combattants pour la liberté économique (EFF), qui ont forcé plusieurs magasins à fermer. L’EFF voudrait que les magasins de la chaîne, 500 répartis dans tout le pays, restent fermés cinq jours : « Ils doivent perdre de l’argent en raison de leur racisme », a déclaré son vice-président Floyd Shivambu, entouré d’une vingtaine de militants, devant l’un des plus grands magasins de la marque, situé dans le quartier huppé de Sandton, parfois présenté comme le kmle plus riche d’Afrique.

Depuis vendredi, les internautes Sud-Africains ont exprimé leur colère contre Clicks Pharmacy et TRESemmé qui avaient présenté des images de cheveux afros comme étant « secs et abîmés » ou « frisottés et ternes », à côté d’une chevelure blonde décrite comme « normale ».

Depuis, les hashtags #BlackHairIsNormal ou #BlackHairIsBeautiful (les cheveux noirs sont normaux, les cheveux noirs sont beaux) sont apparus sur Twitter, accompagnés de selfies de femmes noires affichant fièrement leurs coiffures afro. Zozibini Tunzi, cheveux courts et naturels, couronnée Miss Univers en décembre 2019, a également tweeté : « Non seulement c’est un manque de respect à l’égard des Noirs, ça montre aussi l’absence de représentativité et de diversité » dans cette entreprise. « Et on parle de l’Afrique du Sud où la population est à 80 % noire… sans blague ! », ajoute-t-elle.

Vous aimerez aussi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *